Exalte Ô mon âme.

Polyphonies et voix disponibles:

Voir la partition

Télécharger le pdf

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

    Références de la partition :

    T: Hélène Dumont d’après des extraits du journal de ste Faustine
    M: Anne Bureau

Paroles :

Exalte ô mon âme
D’après les extraits 522 & 1652 du petit journal de sainte Faustine.

Exalte, ô mon âme, la miséricorde du Seigneur,
Que mon cœur entier se réjouisse en Toi,
Pour proclamer la gloire de ta miséricorde, exalte, ô mon âme……

1- Ta miséricorde, Seigneur, je chanterai devant tout le peuple,
Amour infini de Dieu, incessant et puissant miracle !

2- Tu me révéleras ta miséricorde, Ô Seigneur, dans la plénitude,
Quand le voile tombera, pour la vie éternelle !

3- Ton côté ouvert sur la croix me dévoile ta miséricorde
Pécheur, je ne désespère pas, je mets ma confiance en Toi !

4- Deux sources en forme de rayons ont jailli du Cœur de Jésus,
Pour mon salut éternel. Ô Seigneur, je Te rends grâce !

Documentation :

Petit journal de sainte Faustine.

522-

La miséricorde du Seigneur je chanterai,
Pour les siècles devant tout le peuple,
Car c’est le plus grand attribut de Dieu,
Et pour nous un incessant miracle.

Tu jaillis de la Trinité divine
Mais d’un seul sein plein d’amour;
La miséricorde du seigneur se montrera dansl’âme
Dans la plénitude, quand le voile tombera.

De la source de Ta miséricorde, ô seigneur,
Découle tout bonheur et toute vie;
Ainsi donc, toutes les créatures et toutes les oeuvres
Chantez dans le ravissement un chant de miséricorde.

Les entrailles de la miséricorde divine nous sont ouvertes,
Par la vie de Jésus, cloué sur la croix;
Tu ne dois pas douter, ni désespérer, mécheur,
Mais avoir confiance en la miséricorde, car toi aussi tu peux devenir saint.

deux sources en forme de rayon ont jailli
Du coeur de Jésus,
Non pour les anges, ni pour les Chérubins, ni pour les Séraphins,
Mais pour le salut de l’homme pécheur.

1652-

Exalte, ô mon âme, la miséricorde du Seigneur,
Réjouis-toi en lui, mon coeur entier,
Car tu es choisie par Lui
Pour propager la gloire de Sa miséricorde.

Personne n’a sondé Sa bonté, personne ne la mesurera,
Sa pitié est incommensurable,
Chaque âme qui l’approche le resssent,
Il l’abritera et la pressera contre son sein miséricordieux.

Heureuse l’âme, qui a fait confiance à Ta bonté,
Et s’est abandonnée complètement à Ta miséricorde,
Son âme est remplie de la paix de l’amour,
Tu la défends partout, comme Ton enfant.

Ô mon âme, qui que tu sois en ce monde,
Quand bien même tes péchés seraient noirs comme la nuit,
Ne crains pas Dieu, faible enfant,
Car grande est la puissance de la miséricorde diviene.