Magnificat, cantique de marie

ACTION DE GRACE – MEDITATION, MARIE Page : 87

Polyphonies et voix disponibles:

Partition(s):

Voir la partition/tablature

Télécharger le pdf

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Paroles :

Magnificat

R. Magnificat, magnificat,magnificat anima mea Dominum.
Magnificat, magnificat, magnificat anima mea.

Mon âme exalte le seigneur,
Exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur !

Il s’est penché sur son humble
servante ; désormais tous les âges
me diront bienheureuse.

Le puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

Son amour s’étend d’âge en âge,
sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leur
trône, il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël son serviteur,
il se souvient de son amour.

De la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et de sa race à jamais.

Documentation:

« Mon âme exalte le Seigneur, mon esprit exulte en Dieu mon sauveur. Il s’est penché sur son
humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. »
Lc 1, 46-48

En précisant que c’est son « âme » qui loue son Seigneur, Marie précise que ce ne sont pas seulement ses lèvres qui le magnifient, mais toutes ses facultés : son entendement, sa volonté, sa mémoire, son imagination : tout son être est mis au service de la louange de son Dieu. Comme l’âme de Marie est parfaitement unie à celle du Verbe incarné qu’elle porte en son sein, saint Jean Eudes précise :

«“Mon âme” désigne l’âme du divin Enfant qu’elle porte en ses entrailles, qui est unie si étroitement à la sienne, que ces deux âmes ne font en quelque manière qu’une seule âme, puisque l’enfant qui est dans les entrailles maternelles n’est qu’un avec sa mère. Mais encore : ces paroles, anima mea, mon âme, marquent et renferment toutes les âmes créées à l’image et à la ressemblance de Dieu, qui ont été, sont et seront dans tout l’univers » Saint Jean Eudes

Icon_of_Magnificat_Yaroslavl