Réjouis-toi Eglise notre mère

OUVERTURE – ENVOI Page : 6

Polyphonies et voix disponibles:

Partition(s):

Voir la partition/tablature

Cette partition est protégée, veuillez vous connecter.

Paroles :

Réjouis-toi, église notre mère

Réjouis-toi Église notre Mère, toi la bien-aimée du Seigneur,
Tu portes en toi des trésors de vie, pour tous les peuples de la terre.

1- Toi le plus beau fruit de la Trinité, maison de lumière et d’éternité,
Jésus par amour s’est livré pour toi, il t’a revêtue de sa beauté.

2- Fontaine de vie et de compassion, tu déposes en nous la miséricorde,
Tu verses sur nous l’onction qui guérit, en nos cœurs s’élève un chant de joie !

3- Qu’ils sont beaux les pieds de tes messagers, portant la nouvelle du Saint Évangile,
Ils vont annoncer la vie et la paix à chaque habitant de notre terre.

4- Enfants de lumières, ardents missionnaires, poussés par l’Esprit du Ressuscité,
Allons proclamer toutes ses merveilles. Viens Seigneur Jésus, ne tarde plus !

Documentation:

L’église est une mère (Le pape François, aout 2014)

Pour l’audience générale de ce mercredi matin Place Saint-Pierre, le Pape François a axé la réflexion de sa catéchèse sur l’Eglise Mère, rappelant que nous ne devenons pas chrétiens par nous-mêmes, par nos propres forces, de manière autonome, mais que l’on devient chrétien et que l’on grandit comme chrétien dans le grand corps qu’est l’Eglise.
“En ce sens l’Eglise est vraiment mère, notre mère l’Eglise”, a ajouté le Pape, “et c’est vraiment beau de le dire ainsi: notre mère l’Eglise- une mère qui nous donne vie dans le Christ et qui nous fait vivre avec tous les autres frères dans la communion de l’Esprit Saint”.

“L’Église, comme une mère, nous engendre à la vie dans le Christ, et nous fait grandir. En cela, la Vierge Marie est le modèle de l’Église. Elle a engendré de manière unique le Fils de Dieu ; or la maternité de l’Église est le prolongement dans l’histoire de celle de Marie. Elle continue à engendrer, par le baptême, de nouveaux enfants dans le Christ. La naissance de Jésus dans le sein de Marie est le prélude de la renaissance des chrétiens dans le sein de l’Église.
Celle-ci transmet l’Évangile qu’elle a reçu du Christ, comme une mère qui nourrit ses enfants. Elle nous défend contre les attaques de Satan, en mère courageuse qui veille sur nous et qui a au cœur le bien de tous.”

“Nous chrétiens nous ne sommes pas orphelins: nous avons une mère, et c’est énorme. Nous ne sommes pas orphelins”, a encore declaré le Pape, déclenchant l’applaudissement des pèlerins réunis sur la Place Saint-Pierre.
“L’Eglise est notre mère parce qu’elle nous a engendrés dans le baptême. Chaque fois que nous baptisons un enfant il devient fils de l’Eglise, il entre dans l’Eglise. Et chaque jour comme une mère pleine d’attention elle nous fait grandir dans la foi et elle nous indique le projet de salut en nous protégeant du mal.”
Le Pape insistait sur le fait que “dans sa maternité, l’Eglise a pour modèle la Vierge Marie, le modèle par excellence, ce qu’avaient déjà mis en lumière les premières communautés chrétiennes et que le Concile Vatican II a exprimé de manière admirable”.

“L’Eglise a reçu de Jésus le précieux trésor de l’Evangile non pas pour le garder pour soi mais pour l’offrir généreusement aux autres, comme le fait une mère. C’est dans ce service d’évangélisation que se manifeste de manière particulière la maternité de l’Eglise, engagée, comme une mère, à offrir à ses enfants la nourriture spirituelle qui alimente et fait fructifier la vie chrétienne.
Tous, dès lors, a ajouté le Pape, nous sommes appelés à accueillir avec un esprit et un coeur ouvert la Parole de Dieu que l’Eglise dispense chaque jour, parce que cette Parole a la capacité de nous transformer de l’intérieur.”

Rappelant au passage l’importance de la fréquentation des sacrements, et surtout l’Eucharistie, le Pape précisait que “l’Eglise ce ne sont pas les prêtres, ni les évêques, mais nous tous, l’Eglise c’est nous tous. Et que si nous sommes fils de l’Eglise, nous sommes aussi mères des autres chrétiens. Tous les baptisés sont l’Eglise”.