Viens, Seigneur, viens

OUVERTURE – ENVOI Page : 55

Polyphonies et voix disponibles:

Partition(s):

Voir la partition/tablature

Télécharger le pdf

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

  • Références de la partition:

    Cote SECLI:
    T: Madeleine Dubé
    M:
    Ed:

Paroles:

Premier dimanche de l’Avent

Viens dans notre monde, viens, Seigneur, viens !

Montre-nous ton visage, ton visage, Seigneur.

Ô toi, Dieu notre Père, sauve ton peuple en attente ;

Il cherche ton visage : viens, donne-nous le Salut !

Deuxième dimanche de l’Avent

Viens dans notre monde, viens, Seigneur, viens !

Redis-nous ta parole, ta parole, Seigneur.

Ô toi, Dieu de lumière, guide ton peuple en attente ;

Il s’ouvre à ta parole : viens, donne-nous le Salut !

Troisième dimanche de l’Avent

Viens dans notre monde, viens, Seigneur, viens !

Comble-nous de merveilles, de merveilles, Seigneur !

Ô toi, Dieu d’espérance, bénis ton peuple en attente ;

Il chante tes merveilles : viens, donne-nous le Salut !

Quatrième dimanche de l’Avent

Viens dans notre monde, viens, Seigneur, viens !

Fais en nous ta demeure, ta demeure, Seigneur !

Ô toi, Dieu de tendresse, viens pour ton peuple en attente ;

Il t’offre une demeure : viens, donne-nous le Salut !

Documentation:

Qu’elle que soit l’année (A, B ou C) la liturgie du temps de l’Avent célèbre les trois venues :

-La venue de demain, à la fin des temps, lorsqu’il reviendra dans la gloire ;

-La venue d’aujourd’hui, dans ce monde où il ne cesse de prendre chair ;

– la venue d’hier, à Bethléem, lorsqu’il est né d’une femme, la Vierge Marie.

La liturgie du temps de l’Avent se veut plus sobre, plus dépouillée, ce qui ne veut pas dire triste. Le décor de l’autel est tout à fait discret. Les fleurs disparaissent.

Les deux premiers dimanches mettent l’accent sur l’eschatologie. On attend le retour du Seigneur. La liturgie des deux dimanches suivants se déplace vers la joie de la venue de Jésus célébrée dans la liturgie de Noël. Rappelons, par exemple, que le 3ème dimanche de l’avent se caractérise par le mot « joie » qui envahit tous les textes de la messe et, pour cette raison, la couleur liturgique est le rose et non le violet.

Les bougies qu’on allume chaque dimanche, ponctuent la progression de l’Avent. Elles évoquent aussi la présence de la Vierge Marie. Dans la nuit du péché, Marie est la seule sans péché. Elle est cette petite lumière qui luit dans l’attente de la venue du « soleil de justice ». Marie peut être honorée par le chant. Le décor des statuts de Marie peut être enrichi par quelques fleurs.