Dimanche 1° semaine de Carême
01/03/2020

Laudes

Introduction

V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.

Antienne invitatoire

Les yeux fixés sur Jésus Christ, entrons dans le combat de Dieu.

Psaume invitatoire : (94)

1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2 Allons jusqu’à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3 Oui, le grand Dieu, c’est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4 il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5 à lui la mer, c’est lui qui l’a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7 Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu’il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd’hui écouterez-vous sa parole ? +
8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9 où vos pères m’ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10 « Quarante ans leur génération m’a déçu, +
et j’ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n’a pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j’en ai fait le serment :
Jamais ils n’entreront dans mon repos. »

Hymne : Sois fort, sois fidèle, Israël

CFC — CNPL

Sois fort, sois fidèle, Israël,
Dieu te mène au désert ;
C’est lui dont le bras souverain
Ouvrit dans la mer
Un chemin sous tes pas.

Oublie les soutiens du passé,
En lui seul ton appui !
C’est lui comme un feu dévorant
Qui veut aujourd’hui
Ce creuset pour ta foi.

Il veut, par delà le désert,
Te conduire au repos ;
Sur toi resplendit à ses yeux
Le sang de l’Agneau
Immolé dans la nuit.

Poursuis ton exode, Israël,
Marche encore vers ta joie !
La vie jaillira de la mort,
Dieu passe avec toi
Et t’arrache à la nuit.

Antienne

Toute ma vie, je vais te bénir, lever les mains en invoquant ton nom.

Psaume : 62

2 Dieu, tu es mon Dieu,
je te cherche dès l’aube : *
mon âme a soif de toi ;
après toi languit ma chair,
terre aride, altérée, sans eau.

3 Je t’ai contemplé au sanctuaire,
j’ai vu ta force et ta gloire.
4 Ton amour vaut mieux que la vie :
tu seras la louange de mes lèvres !

5 Toute ma vie je vais te bénir,
lever les mains en invoquant ton nom.
6 Comme par un festin je serai rassasié ;
la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.

7 Dans la nuit, je me souviens de toi
et je reste des heures à te parler.
8 Oui, tu es venu à mon secours :
je crie de joie à l’ombre de tes ailes.
9 Mon âme s’attache à toi,
ta main droite me soutient.
[10-12]

Antienne

Chantez louange à Dieu ; à lui haute gloire éternellement !

Psaume : CANTIQUE des trois enfants (Dn 3)

57 Toutes les œuvres du Seigneur,
bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

58 Vous, les anges du Seigneur,
bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

59 Vous, les cieux,
bénissez le Seigneur,
60 et vous, les eaux par-dessus le ciel,
bénissez le Seigneur,
61 et toutes les puissances du Seigneur,
bénissez le Seigneur !

62 Et vous, le soleil et la lune,
bénissez le Seigneur,
63 et vous, les astres du ciel,
bénissez le Seigneur,
64 vous toutes, pluies et rosées,
bénissez le Seigneur !

65 Vous tous, souffles et vents,
bénissez le Seigneur,
66 et vous, le feu et la chaleur,
bénissez le Seigneur,
67 et vous, la fraîcheur et le froid,
bénissez le Seigneur !

68 Et vous, le givre et la rosée,
bénissez le Seigneur,
69 et vous, le gel et le froid,
bénissez le Seigneur,
70 et vous, la glace et la neige,
bénissez le Seigneur !

71 Et vous, les nuits et les jours,
bénissez le Seigneur,
72 et vous, la lumière et les ténèbres,
bénissez le Seigneur,
73 et vous, les éclairs, les nuées,
bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

74 Que la terre bénisse le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

75 Et vous, montagnes et collines,
bénissez le Seigneur,
76 et vous, les plantes de la terre,
bénissez le Seigneur,
77 et vous, sources et fontaines,
bénissez le Seigneur !

78 Et vous, océans et rivières,
bénissez le Seigneur,
79 baleines et bêtes de la mer,
bénissez le Seigneur,
80 vous tous, les oiseaux dans le ciel,
bénissez le Seigneur,
81 vous tous, fauves et troupeaux
bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

82 Et vous, les enfants des hommes,
bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

83 Toi, Israël,
bénis le Seigneur,
84 Et vous, les prêtres,
bénissez le Seigneur,
85 vous, ses serviteurs,
bénissez le Seigneur !

86 Les esprits et les âmes des justes,
bénissez le Seigneur,
87 les saints et les humbles de cœur,
bénissez le Seigneur,
88 Ananias, Azarias et Misaël,
bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

Bénissons le Père, le Fils et l’Esprit Saint :
À lui, haute gloire, louange éternelle !
56 Béni sois-tu, Seigneur, au firmament du ciel :
À toi, haute gloire, louange éternelle !

Antienne

Le Seigneur aime son peuple, il donne aux humbles l’éclat de la victoire.

Psaume : 149

1 Chantez au Seigneur un chant nouveau,
louez-le dans l’assemblée de ses fidèles !
2 En Israël, joie pour son créateur ;
dans Sion, allégresse pour son Roi !
3 Dansez à la louange de son nom,
jouez pour lui, tambourins et cithares !

4 Car le Seigneur aime son peuple,
il donne aux humbles l’éclat de la victoire.
5 Que les fidèles exultent, glorieux,
criant leur joie à l’heure du triomphe.
6 Qu’ils proclament les éloges de Dieu,
tenant en main l’épée à deux tranchants.

7 Tirer vengeance des nations,
infliger aux peuples un châtiment,
8 charger de chaînes les rois,
jeter les princes dans les fers,
9 leur appliquer la sentence écrite,
c’est la fierté de ses fidèles.

Parole de Dieu : (Ne 8, 9.10)

Ce jour est consacré au Seigneur votre Dieu. Ne prenez pas le deuil, ne pleurez pas ! Car ce jour est consacré à notre Dieu ! Ne vous affligez pas : la joie du Seigneur est votre rempart !

Répons

R/ La joie du Seigneur est notre rempart !

V/ Tu es béni, Seigneur notre Dieu,
d’éternité en éternité. R/

V/ Que soit béni ton nom glorieux,
que terre et ciel te chantent sans fin. R/

V/ Gloire et puissance au Père et au Fils,
au Saint-Esprit qui chante en nos cœurs. R/

Antienne de Zacharie

Jésus fut conduit par l’Esprit au désert pour être tenté par Satan : il jeûna quarante jours, quarante nuits, et connut la faim.

Cantique de Zacharie (Lc 1)

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l’avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l’ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu’il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l’amour de notre Dieu,
quand nous visite l’astre d’en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
et l’ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
au chemin de la paix.

Intercession

Jésus, ami des hommes, assailli par la tentation, tu nous apprends l’obéissance dans l’amour.

R/Notre Seigneur et notre frère, louange à toi !

Jésus, Fils de Dieu, transfiguré sur la montagne,
tu nous révèles que la croix est le chemin de ta gloire.

Jésus, don de Dieu, source vive,
tu apaises notre soif de la vie véritable.

Jésus, lumière du monde, tu rends la vue aux aveugles
et nous te reconnaissons Fils de Dieu.

Jésus, vainqueur de la mort, tu as tiré Lazare du tombeau
et tu nous appelles tous à la résurrection.

Notre Père

Oraison

Accorde-nous, Dieu tout-puissant, tout au long de ce Carême, de progresser dans la connaissance de Jésus Christ et de nous ouvrir à sa lumière par une vie de plus en plus fidèle. Lui qui règne.

Vêpres

Introduction

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

Hymne : Point de prodigue

CFC — CNPL

Point de prodigue
sans pardon qui le cherche,
Nul n’est trop loin pour Dieu
Viennent les larmes où le Fils renaît,
Joie du retour au Père !

Point de blessure que sa main ne guérisse,
Rien n’est perdu pour Dieu ;
Vienne la grâce où la vie reprend,
Flamme jaillie des cendres !

Point de ténèbres sans espoir de lumière,
Rien n’est fini pour Dieu ;
Vienne l’aurore où l’amour surgit,
Chant d’un matin de Pâques !

Antienne

Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, c’est lui, et lui seul, que tu serviras.

Psaume : 109

1 Oracle du Seigneur à mon seigneur :
« Siège à ma droite, *
et je ferai de tes ennemis
le marchepied de ton trône. »

2 De Sion, le Seigneur te présente
le sceptre de ta force : *
« Domine jusqu’au cœur de l’ennemi. »

3 Le jour où paraît ta puissance,
tu es prince, éblouissant de sainteté : *
« Comme la rosée qui naît de l’aurore,
je t’ai engendré. »

4 Le Seigneur l’a juré
dans un serment irrévocable : *
« Tu es prêtre à jamais
selon l’ordre du roi Melkisédek. »

5 À ta droite se tient le Seigneur : *
il brise les rois au jour de sa colère.

7 Au torrent il s’abreuve en chemin, *
c’est pourquoi il redresse la tête.

Antienne

Voici le temps favorable, voici le jour du salut.

Psaume : 113a

1 Quand Israël sortit d’Égypte,
et Jacob, de chez un peuple étranger,
2 Juda fut pour Dieu un sanctuaire,
Israël devint son domaine.

3 La mer voit et s’enfuit,
le Jourdain retourne en arrière.
4 Comme des béliers, bondissent les montagnes,
et les collines, comme des agneaux.

5 Qu’as-tu, mer, à t’enfuir,
Jourdain, à retourner en arrière ?
6 Montagnes, pourquoi bondir comme des béliers,
collines, comme des agneaux ?

7 Tremble, terre, devant le Maître,
devant la face du Dieu de Jacob,
8 lui qui change le rocher en source
et la pierre en fontaine !

Antienne

Voici que nous montons à Jérusalem : là, ce qui fut écrit du Fils de l’homme s’accomplira.

Psaume : CANTIQUE (1 P 2)

21 C’est pour nous que le Christ a souffert ; +
il nous a marqué le chemin *
pour que nous allions sur ses traces.

R/Par ses blessures, nous sommes guéris.

22 Il n’a pas commis le péché ;
dans sa bouche, on n’a pu trouver de mensonge.

23 Insulté, sans rendre l’insulte, +
maltraité, sans proférer de menace, *
il s’en remettait
à Celui qui juge avec justice.

24 C’était nos péchés qu’il portait,
dans son corps, sur le bois, +
afin que, morts à nos péchés, *
nous vivions pour la justice.

Parole de Dieu : 1 Co 9, 24-25

Vous savez bien que, dans les courses du stade, tous les coureurs prennent le départ, mais un seul gagne le prix. Alors, vous, courez de manière à l’emporter. Tous les athlètes à l’entraînement s’imposent une discipline sévère ; ils le font pour gagner une couronne de laurier qui va se faner, et nous, pour une couronne qui ne se fane pas.

Répons

R/ Pour le combat tu m’emplis de vaillance,

* Dieu de ma victoire.

V/ Que ta justice me conduise, *

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

Antienne

Veille sur nous, Sauveur éternel. Garde-nous des ruses du démon, toi, notre force à jamais.

Cantique de Marie (Lc 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.

Intercession

Toi qui nous donnes la grâce de croire en toi, Seigneur, écoute notre prière pour nos frères humains :

R/ Nous t’implorons, Seigneur !
Pour l’homme qui désespère
et ne trouve en lui que le vide,

Pour l’homme qui a faim de vérité
et qui ne cherche pas sa subsistance dans ta Parole,

Pour les hommes qui ne peuvent rien sur terre
et pour ceux qui exercent leur puissance contre toi,

Pour les hommes qui sont morts,
et qui attendent la vie promise,

Notre Père

Oraison

Accorde-nous, Dieu tout-puissant, tout au long de ce Carême, de progresser dans la connaissance de Jésus Christ et de nous ouvrir à sa lumière, par une vie de plus en plus fidèle. Lui qui règne.

Complies

Introduction

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

Hymne : Avant la fin de la lumière

DP — AELF

Avant la fin de la lumière,
Nous te prions, Dieu créateur,
Pour que, fidèle à ta bonté,
Tu nous protèges, tu nous gardes.

Que loin de nous s’enfuient les songes,
Et les angoisses de la nuit.
Préserve-nous de l’ennemi :
Que ton amour sans fin nous garde.

Exauce-nous, Dieu, notre Père,
Par Jésus Christ, notre Seigneur,
Dans l’unité du Saint-Esprit,
Régnant sans fin dans tous les siècles.

Antienne

À l’ombre de ses ailes, n’aie plus peur de la nuit.

Psaume : 90

1 Quand je me tiens sous l’abri du Très-Haut
et repose à l’ombre du Puissant,
2 je dis au Seigneur : « Mon refuge,
mon rempart, mon Dieu, dont je suis sûr ! »

3 C’est lui qui te sauve des filets du chasseur
et de la peste maléfique ; *
4 il te couvre et te protège.
Tu trouves sous son aile un refuge :
sa fidélité est une armure, un bouclier.

5 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,
ni la flèche qui vole au grand jour,
6 ni la peste qui rôde dans le noir,
ni le fléau qui frappe à midi.

7 Qu’il en tombe mille à tes côtés, +
qu’il en tombe dix mille à ta droite, *
toi, tu restes hors d’atteinte.

8 Il suffit que tu ouvres les yeux,
tu verras le salaire du méchant.
9 Oui, le Seigneur est ton refuge ;
tu as fait du Très-Haut ta forteresse.

10 Le malheur ne pourra te toucher,
ni le danger, approcher de ta demeure :
11 il donne mission à ses anges
de te garder sur tous tes chemins.

12 Ils te porteront sur leurs mains
pour que ton pied ne heurte les pierres ;
13 tu marcheras sur la vipère et le scorpion,
tu écraseras le lion et le Dragon.

14 « Puisqu’il s’attache à moi, je le délivre ;
je le défends, car il connaît mon nom.
15 Il m’appelle, et moi, je lui réponds ;
je suis avec lui dans son épreuve.

« Je veux le libérer, le glorifier ; +
16 de longs jours, je veux le rassasier, *
et je ferai qu’il voie mon salut. »

Parole de Dieu : Ap 22, 4-5

Les serviteurs de Dieu verront son visage, et son nom sera écrit sur leur front. La nuit n’existera plus, ils n’auront plus besoin de la lumière d’une lampe ni de la lumière du soleil, parce que le Seigneur Dieu les illuminera, et ils régneront pour les siècles des siècles.

Répons

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.
V/ Sur ton serviteur, que s’illumine ta face. R/
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

Antienne de Syméon

Dieu saint, Dieu fort, Dieu immortel, ta pitié soit sur nous !

Cantique de Syméon (Lc 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s’en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

Oraison

Notre Seigneur et notre Dieu, tu nous as fait entendre ton amour au matin de la Résurrection ; quand viendra pour nous le moment de mourir, que ton souffle de vie nous conduise en ta présence. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Bénédiction

Que le Seigneur nous bénisse et nous garde,
le Père, le Fils, et le Saint-Esprit. Amen.

Hymne : Ave, Regina cælorum,

Ave, Regina cælorum,
ave, Domina angelorum,
salve, radix, salve, porta,
ex qua mundo lux est orta.

Gaude, Virgo gloriosa,
super omnes speciosa ;
vale, o valde decora,
et pro nobis Christum exora.