Jeudi 4° semaine de Carême
26/03/2020

Laudes

Introduction

V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.

Antienne invitatoire

Les yeux fixés sur Jésus Christ, entrons dans le combat de Dieu.

Psaume invitatoire : (94)

1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2 Allons jusqu’à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3 Oui, le grand Dieu, c’est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4 il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5 à lui la mer, c’est lui qui l’a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7 Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu’il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd’hui écouterez-vous sa parole ? +
8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9 où vos pères m’ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10 « Quarante ans leur génération m’a déçu, +
et j’ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n’a pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j’en ai fait le serment :
Jamais ils n’entreront dans mon repos. »

Hymne : Sois fort, sois fidèle, Israël

CFC — CNPL

Sois fort, sois fidèle, Israël,
Dieu te mène au désert ;
C’est lui dont le bras souverain
Ouvrit dans la mer
Un chemin sous tes pas.

Oublie les soutiens du passé,
En lui seul ton appui !
C’est lui comme un feu dévorant
Qui veut aujourd’hui
Ce creuset pour ta foi.

Il veut, par delà le désert,
Te conduire au repos ;
Sur toi resplendit à ses yeux
Le sang de l’Agneau
Immolé dans la nuit.

Poursuis ton exode, Israël,
Marche encore vers ta joie !
La vie jaillira de la mort,
Dieu passe avec toi
Et t’arrache à la nuit.

Antienne

Enseigne-moi à faire tes volontés, car tu es mon Dieu.

Psaume : 142

1 Seigneur, entends ma prière ; +
dans ta justice écoute mes appels, *
dans ta fidélité réponds-moi.
2 N’entre pas en jugement avec ton serviteur :
aucun vivant n’est juste devant toi.

3 L’ennemi cherche ma perte,
il foule au sol ma vie ;
il me fait habiter les ténèbres
avec les morts de jadis.
4 Le souffle en moi s’épuise,
mon cœur au fond de moi s’épouvante.

5 Je me souviens des jours d’autrefois,
je me redis toutes tes actions, *
sur l’œuvre de tes mains je médite.
6 Je tends les mains vers toi,
me voici devant toi comme une terre assoiffée.

7 Vite, réponds-moi, Seigneur :
je suis à bout de souffle !
Ne me cache pas ton visage :
je serais de ceux qui tombent dans la fosse.

8 Fais que j’entende au matin ton amour,
car je compte sur toi.
Montre-moi le chemin que je dois prendre :
vers toi, j’élève mon âme !

9 Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur :
j’ai un abri auprès de toi.
10 Apprends-moi à faire ta volonté,
car tu es mon Dieu.
Ton souffle est bienfaisant :
qu’il me guide en un pays de plaines.

11 Pour l’honneur de ton nom,
Seigneur, fais-moi vivre ;
à cause de ta justice, tire-moi de la détresse.
[12]

Antienne

Grâce, miséricorde et paix dans la vérité et dans l’amour.

Psaume : CANTIQUE d’Isaïe (Is 66)

10 À vous, l’allégresse de Jérusalem ! +
Exultez en elle, vous tous qui l’aimez ! *
Réjouissez-vous de sa joie,
vous qui la pleuriez !

11 Alors, vous serez nourris de son lait,
rassasiés de ses consolations ; *
alors, vous goûterez avec délices
à l’abondance de sa gloire.

12 Car le Seigneur le déclare : +
« Voici que je dirige vers elle
la paix comme un fleuve *
et, comme un torrent qui déborde,
la gloire des nations. »

Vous serez nourris, portés sur la hanche ; +
vous serez choyés sur ses genoux. *
13 Comme un enfant que sa mère console,
ainsi, je vous consolerai.

Oui, dans Jérusalem, vous serez consolés. +
14 Vous verrez, votre cœur se réjouira ; *
et vos os revivront
comme l’herbe reverdit.

Antienne

Dieu se plaît avec ceux qui le craignent, avec ceux qui espèrent en son amour.

Psaume : 146

1 Il est bon de fêter notre Dieu,
il est beau de chanter sa louange !

2 Le Seigneur rebâtit Jérusalem,
il rassemble les déportés d’Israël ;
3 il guérit les cœurs brisés
et soigne leurs blessures.

4 Il compte le nombre des étoiles,
il donne à chacune un nom ;
5 il est grand, il est fort, notre Maître :
nul n’a mesuré son intelligence.
6 Le Seigneur élève les humbles
et rabaisse jusqu’à terre les impies.

7 Entonnez pour le Seigneur l’action de grâce,
jouez pour notre Dieu sur la cithare !

8 Il couvre le ciel de nuages,
il prépare la pluie pour la terre ;
il fait germer l’herbe sur les montagnes
et les plantes pour l’usage des hommes ;
9 il donne leur pâture aux troupeaux,
aux petits du corbeau qui la réclament.

10 La force des chevaux n’est pas ce qu’il aime,
ni la vigueur des guerriers, ce qui lui plaît ;
11 mais le Seigneur se plaît
avec ceux qui le craignent,
avec ceux qui espèrent son amour.

Parole de Dieu : (cf. 1 R 8, 51-53a)

Nous sommes, Seigneur, ton peuple et ton héritage. Que tes yeux soient ouverts à la supplication de ton serviteur et d’Israël, ton peuple, écoute-les toutes les fois qu’ils crieront vers toi. Car c’est toi qui les as mis à part pour toi comme héritage, parmi tous les peuples de la terre.

Répons

R/ Nous sommes ton peuple, Seigneur.

* Pitié, nous crions vers toi.

V/ Nous ployons sous le poids de nos fautes. *

V/ Écrasés de maux et de peines. *

Antienne de Zacharie

C’est le Père qui me rend témoignage, et je parle ainsi pour que vous soyez sauvés.

Cantique de Zacharie (Lc 1)

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l’avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l’ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu’il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l’amour de notre Dieu,
quand nous visite l’astre d’en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
et l’ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
au chemin de la paix.

Intercession

Malgré nos fautes, Seigneur, ne ferme pas ton oreille, inspire-nous la vraie prière :

R/Kyrie eleison.

Viens à notre aide, nous périssons.

Dis seulement une parole, et nous serons sauvés.

Si tu le veux, tu peux nous guérir.

Viens au secours de notre incroyance.

Que nos yeux s’ouvrent et nous te suivrons.

Souviens-toi de nous quand tu viendras dans ton Royaume.

Apprends-nous toi-même à prier : Notre Père…

Notre Père

Oraison

Nous t’adressons, Seigneur, cette humble prière : que tes serviteurs se purifient dans la pénitence et s’appliquent à faire ce qui est bon ; donne-leur de rester dociles à ta volonté et d’arriver sans encombre aux fêtes de Pâques.

Vêpres

Introduction

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

Hymne : Point de prodigue

CFC — CNPL

Point de prodigue
sans pardon qui le cherche,
Nul n’est trop loin pour Dieu
Viennent les larmes où le Fils renaît,
Joie du retour au Père !

Point de blessure que sa main ne guérisse,
Rien n’est perdu pour Dieu ;
Vienne la grâce où la vie reprend,
Flamme jaillie des cendres !

Point de ténèbres sans espoir de lumière,
Rien n’est fini pour Dieu ;
Vienne l’aurore où l’amour surgit,
Chant d’un matin de Pâques !

Antienne

Étends la main, délivre-moi, mon Dieu, sauve-moi du gouffre des eaux.

Psaume : 143 – I

1 Béni soit le Seigneur, mon rocher ! +
Il exerce mes mains pour le combat, *
il m’entraîne à la bataille.

2 Il est mon allié, ma forteresse,
ma citadelle, celui qui me libère ;
il est le bouclier qui m’abrite,
il me donne pouvoir sur mon peuple.

3 Qu’est-ce que l’homme,
pour que tu le connaisses, Seigneur, *
le fils d’un homme, pour que tu comptes avec lui ?
4 L’homme est semblable à un souffle,
ses jours sont une ombre qui passe.

5 Seigneur, incline les cieux et descends ;
touche les montagnes : qu’elles brûlent !
6 Décoche des éclairs de tous côtés,
tire des flèches et répands la terreur.

7 Des hauteurs, tends-moi la main, délivre-moi, *
sauve-moi du gouffre des eaux,
de l’emprise d’un peuple étranger :
8 il dit des paroles mensongères,
sa main est une main parjure.

Antienne

Heureux le peuple qui a pour Dieu le Seigneur !

Psaume : 143 – II

9 Pour toi, je chanterai un chant nouveau,
pour toi, je jouerai sur la harpe à dix cordes,
10 pour toi qui donnes aux rois la victoire
et sauves de l’épée meurtrière
David, ton serviteur.

11 Délivre-moi, sauve-moi
de l’emprise d’un peuple étranger :
il dit des paroles mensongères,
sa main est une main parjure.

12 Que nos fils soient pareils à des plants
bien venus dès leur jeune âge ; *
nos filles, pareilles à des colonnes
sculptées pour un palais !

13 Nos greniers, remplis, débordants,
regorgeront de biens ; *
les troupeaux, par milliers, par myriades,
empliront nos campagnes !

14 Nos vassaux nous resteront soumis,
plus de défaites ; *
plus de brèches dans nos murs,
plus d’alertes sur nos places !

15 Heureux le peuple ainsi comblé !
Heureux le peuple
qui a pour Dieu « Le Seigneur » !

Antienne

Il a pris possession de son règne, le Seigneur Dieu, Maître de tout.

Psaume : CANTIQUE (Ap 11-12)

11.17 À toi, nous rendons grâce, +
Seigneur, Dieu de l’univers, *
toi qui es, toi qui étais !

Tu as saisi ta grande puissance
et pris possession de ton règne.

18 Les peuples s’étaient mis en colère, +
alors, ta colère est venue *
et le temps du jugement pour les morts,

le temps de récompenser tes serviteurs,
les saints, les prophètes, *
ceux qui craignent ton nom,
les petits et les grands.

12.10 Maintenant voici le salut +
et le règne et la puissance de notre Dieu, *
voici le pouvoir de son Christ !

L’accusateur de nos frères est rejeté, *
lui qui les accusait, jour et nuit,
devant notre Dieu.

11 Ils l’ont vaincu par le sang de l’Agneau, +
par la parole dont ils furent les témoins : *
renonçant à l’amour d’eux-mêmes,
jusqu’à mourir.

12 Soyez donc dans la joie, *
cieux,
et vous, habitants des cieux !

Parole de Dieu : Jc 4, 7-8. 10

Soumettez-vous à Dieu, et résistez au démon : il s’enfuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et lui s’approchera de vous. Pécheurs, enlevez la souillure de vos mains ; hommes partagés, purifiez vos cœurs. Abaissez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera.

Répons

V/ Seigneur, entends ma prière.

* Que mon cri parvienne jusqu’à toi !

V/ Le jour où j’appelle, écoute-moi. *

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

Antienne

Les œuvres que je fais témoignent que le Père m’a envoyé.

Cantique de Marie (Lc 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.

Intercession

Seigneur, à qui pourrions-nous aller ? Tu as les paroles de la vie éternelle.

R/ Que ta parole soit notre lumière !
Tu as dit : Vous êtes le sel de la terre,
vous êtes la lumière du monde.

Tu as dit : Aimez vos ennemis,
faites du bien à ceux qui vous haïssent.

Tu as dit : Soyez parfaits
comme votre Père est parfait.

Tu as dit : Priez dans le secret,
demandez et vous recevrez.

Tu as dit : Cherchez d’abord le Royaume,
entrez par la porte étroite.

Notre Père

Oraison

Nous t’adressons, Seigneur, cette humble prière : que tes serviteurs se purifient dans la pénitence et s’appliquent à faire ce qui est bon ; donne-leur de rester dociles à ta volonté et d’arriver sans encombre aux fêtes de Pâques.

Complies

Introduction

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

Hymne : En toi Seigneur, nos vies reposent

CFC — CNPL

En toi Seigneur, nos vies reposent
Et prennent force dans la nuit ;
Tu nous prépares à ton aurore
Et tu nous gardes dans l’Esprit.

Déjà levé sur d’autres terres,
Le jour éveille les cités ;
Ami des hommes, vois leur peine
Et donne-leur la joie d’aimer.

Vainqueur du mal et des ténèbres,
Ô Fils de Dieu ressuscité,
Délivre-nous de l’adversaire
Et conduis-nous vers ta clarté !

Antienne

Mon Dieu, tu ne peux m’abandonner à la mort.

Psaume : 15

1 Garde-moi, mon Dieu :
j’ai fait de toi mon refuge.
2 J’ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu !
Je n’ai pas d’autre bonheur que toi. »

3 Toutes les idoles du pays,
ces dieux que j’aimais, +
ne cessent d’étendre leurs ravages, *
et l’on se rue à leur suite.
4 Je n’irai pas leur offrir le sang des sacrifices ; *
leur nom ne viendra pas sur mes lèvres !

5 Seigneur, mon partage et ma coupe :
de toi dépend mon sort.
6 La part qui me revient fait mes délices ;
j’ai même le plus bel héritage !

7 Je bénis le Seigneur qui me conseille :
même la nuit mon cœur m’avertit.
8 Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ;
il est à ma droite : je suis inébranlable.

9 Mon cœur exulte, mon âme est en fête,
ma chair elle-même repose en confiance :
10 tu ne peux m’abandonner à la mort
ni laisser ton ami voir la corruption.

11 Tu m’apprends le chemin de la vie : +
devant ta face, débordement de joie !
À ta droite, éternité de délices !

Parole de Dieu : 1 Th 5, 23

Que le Dieu de la paix lui-même vous sanctifie tout entiers, et qu’il garde parfaits et sans reproche votre esprit, votre âme et votre corps, pour la venue de notre Seigneur Jésus Christ.

Répons

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

V/ Je suis sûr de toi, tu es mon Dieu. R/

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

Antienne de Syméon

Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons ; garde-nous quand nous dormons : nous veillerons avec le Christ, et nous reposerons en paix.

Cantique de Syméon (Lc 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s’en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

Oraison

Seigneur, notre part d’héritage, donne-nous de ne chercher qu’en toi notre bonheur et d’attendre avec confiance, au-delà de la nuit de notre mort, la joie de vivre en ta présence. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Bénédiction

Que la paix de Dieu garde notre cœur et nos pensées dans le Christ Jésus, notre Seigneur. Amen.

Hymne : Salut, Reine des cieux ! Salut, Reine des anges !

Salut, Reine des cieux ! Salut, Reine des anges !
Salut, Tige féconde ! Salut, Porte du ciel !
Par toi, la lumière s’est levée sur le monde.

Réjouis-toi, Vierge glorieuse,
belle entre toutes les femmes !
Salut, splendeur radieuse :
implore le Christ pour nous.