Mercredi 16° semaine du temps ordinaire – Ste Marie-Madeleine
22/07/2020

Icone Liturgie des Heures

Laudes

Introduction

V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.

Antienne invitatoire

Dieu qui seul es saint, nous t’adorons !

Psaume invitatoire : (94)

1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2 Allons jusqu’à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3 Oui, le grand Dieu, c’est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4 il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5 à lui la mer, c’est lui qui l’a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7 Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu’il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd’hui écouterez-vous sa parole ? +
8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9 où vos pères m’ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10 « Quarante ans leur génération m’a déçu, +
et j’ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n’a pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j’en ai fait le serment :
Jamais ils n’entreront dans mon repos. »

Hymne : Un nouveau matin se lève

N. Berthet — CNPL

Un nouveau matin se lève,
Premier jour de la semaine.
Regardez ma joie briller,
C’est Jésus qui se relève.

R/Alléluia, alléluia !

Tombeau vide et plus de gardes,
Seuls les anges me regardent,
Entonnez de nouveaux chants,
C’est Jésus qui nous fait vivre.

Le jardin est clair et calme,
Le Seigneur est là qui parle,
J’ai cru voir le jardinier,
C’est Jésus qui est lumière.

Il m’envoie vers vous, mes frères,
Lui déjà il nous précède,
Écoutez, mes compagnons,
C’est Jésus qui nous appelle.

Antienne

De grand matin, le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au tombeau.

Psaume : 62

 

2 Dieu, tu es mon Dieu,
je te cherche dès l’aube : *
mon âme a soif de toi ;
après toi languit ma chair,
terre aride, altérée, sans eau.

3 Je t’ai contemplé au sanctuaire,
j’ai vu ta force et ta gloire.
4 Ton amour vaut mieux que la vie :
tu seras la louange de mes lèvres !

5 Toute ma vie je vais te bénir,
lever les mains en invoquant ton nom.
6 Comme par un festin je serai rassasié ;
la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.

7 Dans la nuit, je me souviens de toi
et je reste des heures à te parler.
8 Oui, tu es venu à mon secours :
je crie de joie à l’ombre de tes ailes.
9 Mon âme s’attache à toi,
ta main droite me soutient.
[10-12]

Antienne

Mon cœur est tout brûlant : je cherche mon Seigneur et je ne sais où on l’a mis.

CANTIQUE des trois enfants (Dn 3)

57 Toutes les œuvres du Seigneur,
bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

58 Vous, les anges du Seigneur,
bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

59 Vous, les cieux,
bénissez le Seigneur,
60 et vous, les eaux par-dessus le ciel,
bénissez le Seigneur,
61 et toutes les puissances du Seigneur,
bénissez le Seigneur !

62 Et vous, le soleil et la lune,
bénissez le Seigneur,
63 et vous, les astres du ciel,
bénissez le Seigneur,
64 vous toutes, pluies et rosées,
bénissez le Seigneur !

65 Vous tous, souffles et vents,
bénissez le Seigneur,
66 et vous, le feu et la chaleur,
bénissez le Seigneur,
67 et vous, la fraîcheur et le froid,
bénissez le Seigneur !

68 Et vous, le givre et la rosée,
bénissez le Seigneur,
69 et vous, le gel et le froid,
bénissez le Seigneur,
70 et vous, la glace et la neige,
bénissez le Seigneur !

71 Et vous, les nuits et les jours,
bénissez le Seigneur,
72 et vous, la lumière et les ténèbres,
bénissez le Seigneur,
73 et vous, les éclairs, les nuées,
bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

74 Que la terre bénisse le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

75 Et vous, montagnes et collines,
bénissez le Seigneur,
76 et vous, les plantes de la terre,
bénissez le Seigneur,
77 et vous, sources et fontaines,
bénissez le Seigneur !

78 Et vous, océans et rivières,
bénissez le Seigneur,
79 baleines et bêtes de la mer,
bénissez le Seigneur,
80 vous tous, les oiseaux dans le ciel,
bénissez le Seigneur,
81 vous tous, fauves et troupeaux
bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

82 Et vous, les enfants des hommes,
bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

83 Toi, Israël,
bénis le Seigneur,
84 Et vous, les prêtres,
bénissez le Seigneur,
85 vous, ses serviteurs,
bénissez le Seigneur !

86 Les esprits et les âmes des justes,
bénissez le Seigneur,
87 les saints et les humbles de cœur,
bénissez le Seigneur,
88 Ananias, Azarias et Misaël,
bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

Bénissons le Père, le Fils et l’Esprit Saint :
À lui, haute gloire, louange éternelle !
56 Béni sois-tu, Seigneur, au firmament du ciel :
À toi, haute gloire, louange éternelle !

Antienne

Toute en pleurs, Marie se penche vers le tombeau et voit deux anges vêtus de blanc, alléluia.

Psaume : 149

1 Chantez au Seigneur un chant nouveau,
louez-le dans l’assemblée de ses fidèles !
2 En Israël, joie pour son créateur ;
dans Sion, allégresse pour son Roi !
3 Dansez à la louange de son nom,
jouez pour lui, tambourins et cithares !

4 Car le Seigneur aime son peuple,
il donne aux humbles l’éclat de la victoire.
5 Que les fidèles exultent, glorieux,
criant leur joie à l’heure du triomphe.
6 Qu’ils proclament les éloges de Dieu,
tenant en main l’épée à deux tranchants.

7 Tirer vengeance des nations,
infliger aux peuples un châtiment,
8 charger de chaînes les rois,
jeter les princes dans les fers,
9 leur appliquer la sentence écrite,
c’est la fierté de ses fidèles.

Parole de Dieu : (Rm 12, 1-2)

Je vous exhorte, mes frères, par la tendresse de Dieu, à lui offrir votre personne et votre vie en sacrifice saint, capable de plaire à Dieu : c’est là pour vous l’adoration véritable. Ne prenez pas pour modèle le monde présent, mais transformez-vous en renouvelant votre façon de penser pour savoir reconnaître quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui est capable de lui plaire, ce qui est parfait.

Répons

R/ Tu es mon Dieu, je te cherche dès l’aube.

* Mon âme a soif de toi !

V/ Tu es mon Seigneur,
tu es le Fils du Dieu vivant. *

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

Antienne de Zacharie

Au matin de Pâques, Jésus ressuscité apparut d’abord à Marie Madeleine, alléluia.

Cantique de Zacharie (Lc 1)

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l’avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l’ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu’il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l’amour de notre Dieu,
quand nous visite l’astre d’en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
et l’ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
au chemin de la paix.

Intercession

Avec les saintes de tous les temps, louons et invoquons notre Sauveur :

R/Viens, Seigneur Jésus !

Tu as beaucoup pardonné à la pécheresse parce qu’elle a beaucoup aimé :
— pardonne-nous, car nous avons beaucoup péché.

Sur les routes de Galilée, les saintes femmes te suivaient :
— accorde-nous de mettre nos pas dans tes pas.

Tu es le Maître que Marie écoutait et que Marthe servait :
— donne-nous de te servir dans la foi et l’amour.

Tu appelles frère, sœur, mère, celui qui fait ta volonté :
— conforme nos paroles et nos actes à ton vouloir.

Tu as fait des saintes femmes les premières messagères de ta résurrection :
— envoie-nous proclamer à tes frères que tu es le Vivant.

Notre Père

Oraison

Seigneur notre Dieu, c’est à Marie Madeleine que ton Fils bien-aimé a confié la première annonce de la joie pascale ; accorde-nous, à sa prière et à son exemple, la grâce d’annoncer le Christ ressuscité et de le contempler un jour dans ta gloire. Lui qui règne.

Vêpres

Introduction

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

Hymne : Mes larmes, nuit et jour

CFC — CNPL

Mes larmes, nuit et jour,
Pourraient-elles effacer
La souillure
Qui marque mon passage ?
Non pas tes larmes,
Mais la tendresse qu’elles implorent
Et l’amour dont elles sont le gage.

La crainte qui m’étreint
De manquer à la vie
Saurait-elle
Changer mon cœur de pierre
Non pas ta crainte,
Mais le regard qui la fait naître
Et l’amour que, tremblante, elle espère.

Mon zèle pourrait-il
Réparer tout le mal
Qui jalonne
Ma route et ses méandres ?
Non pas ton zèle,
Mais le pardon qui l’émerveille
Et l’amour qui chaque jour l’engendre.

Ces mains n’ont-elles rien
Qu’un parfum à t’offrir
Pour te plaire,
Seigneur de ma louange ?
Tes mains sont vides,
Mais c’est leur chance et ton offrande :
M’accueillir, te donner en échange.

Antienne

Jésus dit à Marie de Magdala : Pourquoi pleurer ? Qui cherches-tu ?

Psaume : 121

1 Quelle joie quand on m’a dit :
« Nous irons à la maison du Seigneur ! »

2 Maintenant notre marche prend fin
devant tes portes, Jérusalem !
3 Jérusalem, te voici dans tes murs :
ville où tout ensemble ne fait qu’un !

4 C’est là que montent les tribus,
les tribus du Seigneur, *
là qu’Israël doit rendre grâce
au nom du Seigneur.
5 C’est là le siège du droit, *
le siège de la maison de David.

6 Appelez le bonheur sur Jérusalem :
« Paix à ceux qui t’aiment !
7 Que la paix règne dans tes murs,
le bonheur dans tes palais ! »

8 À cause de mes frères et de mes proches,
je dirai : « Paix sur toi ! »
9 À cause de la maison du Seigneur notre Dieu,
je désire ton bien.

Antienne

Ils ont enlevé mon Seigneur et je ne sais où ils l’ont mis.

Psaume : 126

1 Si le Seigneur ne bâtit la maison,
les bâtisseurs travaillent en vain ; *
si le Seigneur ne garde la ville,
c’est en vain que veillent les gardes.

2 En vain tu devances le jour,
tu retardes le moment de ton repos, +
tu manges un pain de douleur : *
Dieu comble son bien-aimé quand il dort.

3 Des fils, voilà ce que donne le Seigneur,
des enfants, la récompense qu’il accorde ; *
4 comme des flèches aux mains d’un guerrier,
ainsi les fils de la jeunesse.

5 Heureux l’homme vaillant
qui a garni son carquois de telles armes ! *
S’ils affrontent leurs ennemis sur la place,
ils ne seront pas humiliés.

Antienne

Marie se retourna vers Jésus qui l’appelait et lui dit : Mon Maître !

CANTIQUE (Ep 1).

3 Qu’il soit béni, le Dieu et Père
de notre Seigneur, Jésus, le Christ !

Il nous a bénis et comblés
des bénédictions de l’Esprit, *
au ciel, dans le Christ.

4 Il nous a choisis, dans le Christ,
avant que le monde fût créé, *
pour être saints et sans péchés devant sa face
grâce à son amour.

5 Il nous a prédestinés
à être, pour lui, des fils adoptifs *
par Jésus, le Christ.

Ainsi l’a voulu sa bonté,
6  à la louange de gloire de sa grâce, *
la grâce qu’il nous a faite
dans le Fils bien-aimé.

7 En lui, par son sang, *
nous avons le rachat,
le pardon des péchés.

8 C’est la richesse de sa grâce
dont il déborde jusqu’à nous *
en toute intelligence et sagesse.

9 Il nous dévoile ainsi le mystère de sa volonté, *
selon que sa bonté l’avait prévu dans le Christ :

10 pour mener les temps à leur plénitude, +
récapituler toutes choses dans le Christ, *
celles du ciel et celles de la terre.

Parole de Dieu : Rm 8, 28-30

Nous le savons, quand les hommes aiment Dieu, lui-même fait tout contribuer à leur bien, puisqu’ils sont appelés selon le dessein de son amour. Ceux qu’il connaissait par avance, il les a aussi destinés à être l’image de son Fils, Pour faire de ce Fils l’aîné d’une multitude de frères. Ceux qu’il destinait à cette ressemblance, il les a aussi appelés ; ceux qu’il a appelés, il en a fait des justes ; et ceux qu’il a justifiés, il leur a donné sa gloire.

Répons

R/ Réjouis-toi, Marie !

* Christ est ressuscité !

V/ Va vers mes frères et dis-leur : *

V/ De mes yeux, je l’ai vu,
il m’a dit : R/

Antienne

Marie de Magdala vint annoncer aux disciples : J’ai vu le Seigneur. Alléluia, alléluia !

Cantique de Marie (Lc 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.

Intercession

R/ Souviens-toi, Seigneur, de ton Église !
Par les martyres qui n’ont pas craint d’affronter la mort,
— donne à ton Église le courage dans les épreuves.

Par les épouses qui ont vécu dans la sainteté,
— accorde à ton Église d’être le ferment de salut que tu offres au monde.

Par les veuves qui ont consacré leur solitude à la prière et à la charité,
— fais de ton Église le lieu où s’accomplit le dessein de ton amour.

Par les mères de famille que tu as bénies dans leurs enfants,
— donne à ton Église d’engendrer tous les hommes à une vie nouvelle.

Par toutes les saintes qui ont reçu la grâce de contempler ton visage,
— accorde aux défunts la joie de te voir sans fin.

Notre Père

Oraison

Seigneur notre Dieu, c’est à Marie Madeleine que ton Fils bien-aimé a confié la première annonce de la joie pascale ; accorde-nous, à sa prière et à son exemple, la grâce d’annoncer le Christ ressuscité et de le contempler un jour dans ta gloire. Lui qui règne.

Complies

Introduction

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

Hymne : Avant la fin de la lumière

DP — AELF

Avant la fin de la lumière,
Nous te prions, Dieu créateur,
Pour que, fidèle à ta bonté,
Tu nous protèges, tu nous gardes.

Que loin de nous s’enfuient les songes,
Et les angoisses de la nuit.
Préserve-nous de l’ennemi :
Que ton amour sans fin nous garde.

Exauce-nous, Dieu, notre Père,
Par Jésus Christ, notre Seigneur,
Dans l’unité du Saint-Esprit,
Régnant sans fin dans tous les siècles.

Antienne

Dieu, ma forteresse et mon abri !

Psaume : 30 – I

2 En toi, Seigneur, j’ai mon refuge ;
garde-moi d’être humilié pour toujours.

Dans ta justice, libère-moi ;
3 écoute, et viens me délivrer.
Sois le rocher qui m’abrite,
la maison fortifiée qui me sauve.

4 Ma forteresse et mon roc, c’est toi :
pour l’honneur de ton nom, tu me guides et me conduis.
5 Tu m’arraches au filet qu’ils m’ont tendu ;
oui, c’est toi mon abri.

6 En tes mains je remets mon esprit ;
tu me rachètes, Seigneur, Dieu de vérité.
7 Je hais les adorateurs de faux dieux,
et moi, je suis sûr du Seigneur.

8 Ton amour me fait danser de joie :
tu vois ma misère et tu sais ma détresse.
9 Tu ne m’as pas livré aux mains de l’ennemi ;
devant moi, tu as ouvert un passage.

Antienne

Près de toi se trouve le pardon.

Psaume : 129

1 Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
2 Seigneur, écoute mon appel ! *
Que ton oreille se fasse attentive
au cri de ma prière !

3 Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Seigneur, qui subsistera ? *
4 Mais près de toi se trouve le pardon
pour que l’homme te craigne.

5 J’espère le Seigneur de toute mon âme ; *
je l’espère, et j’attends sa parole.

6 Mon âme attend le Seigneur
plus qu’un veilleur ne guette l’aurore. *
Plus qu’un veilleur ne guette l’aurore,
7 attends le Seigneur, Israël.

Oui, près du Seigneur, est l’amour ;
près de lui, abonde le rachat. *
8 C’est lui qui rachètera Israël
de toutes ses fautes.

Parole de Dieu : Ep 4, 30.32

En vue de votre délivrance, vous avez reçu en vous la marque du Saint-Esprit de Dieu : ne le contristez pas. Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.

Répons

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

V/ Tu vois ma misère, tu sais ma détresse. R/

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

Antienne de Syméon

Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons ; garde-nous quand nous dormons : nous veillerons avec le Christ, et nous reposerons en paix.

Cantique de Syméon (Lc 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s’en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

Oraison

Seigneur Jésus Christ, dont le joug est facile et le fardeau léger, nous venons remettre en tes mains le fardeau de ce jour, accorde-nous de trouver près de toi le repos. Toi qui règnes pour les siècles des siècles.

Bénédiction

Que Dieu, dans sa toute-puissance,
éloigne de nous le mal,
et nous tienne en sa bénédiction. Amen.

Hymne : Nous te saluons, Vierge Marie

Nous te saluons, Vierge Marie,
servante du Seigneur.
Ta foi nous a donné
l’Enfant de la promesse,
la source de la vie.
Ève nouvelle,
montre-nous le Sauveur,
Jésus Christ, notre frère,
Sainte Mère de Dieu.