Praise the Lord-Nous sommes venus rencontrer le Seigneur..

Polyphonies et voix disponibles:

Partition(s):

Voir la partition/tablature

Cette partition est protégée, veuillez vous connecter.

Paroles :

Praise the Lord, praise the Lord
Now and for ever

1-Nous sommes venus rencontrer le Seigneur
Contempler notre sauveur
L’Emmanuel vient nous donner la vie
Louons notre Messie Alléluia
Alléluia, Alléluia.

2- Nous sommes venus rencontrer le Seigneur
Il nous promet le bonheur
Et nous emmène jusqu’au bout de nous-mêmes
Louons notre Messie Alléluia
Alléluia, Alléluia.

3-Nous sommes venus rencontrer le Seigneur
De ses mains il nous bénit
Et le Saint-Esprit descend dans nos vies.
Louons notre Messie Alléluia
Alléluia, Alléluia.

Documentation:

Rencontrer le Christ, comment est-ce possible ?
La rencontre de deux personnes, dans l’expérience humaine que nous en avons, suppose leur présence simultanée en un même lieu. Si tel n’est pas le cas, il est possible de parler de communication (par le téléphone ou Internet, notamment), mais guère de rencontre. Non seulement la rencontre donne à voir et à entendre l’autre, mais elle offre aussi la possibilité de le toucher. C’est ce qui est signifié, par exemple, lors de l’échange d’une poignée de main.

Ainsi, bien des personnes ayant vécu en Palestine, il y a quelque deux mille ans, ont pu rencontrer un homme dénommé Jésus ; des personnes qui l’ont vu, entendu, et même touché, comme l’attestent les évangiles. Pourtant, toutes n’ont pas rencontré le Christ, en ce sens que toutes n’ont pas reconnu en Jésus le Messie annoncé, le Fils de Dieu venu en notre humanité. De même, si Jésus est mort sur une croix sous les yeux de tous, tous ne l’ont pas vu ressuscité. Hors de la foi en Christ, une telle rencontre ne peut être vécue.

Pour nous, il en va de même. Certes, nous ne rencontrerons pas le Christ Jésus, au coin de la rue, de la même manière que les disciples qui marchaient avec lui sur les routes. Depuis sa résurrection et son ascension, sa présence au monde est définitive, mais elle est autre. Elle se décèle avec les yeux de la foi, avec les yeux de l’amour.

Loïc Bournay, dominicain